chargement...
FERMER

VIVRE A PORTO

RECHERCHE IMMOBILIERE

Nous vous accompagnons dans la recherche de votre bien immobilier au Portugal, que ce soit pour acheter ou louer…

DEMARCHES ADMINISTRATIVES

Nous serons à vos côtés pour coordonner l’ensemble de ces démarches auprès de l’administration portugaise…

VOTRE NOUVELLE VIE

Pour que vous abordiez votre nouvelle vie en toute tranquillité, nous prenons en charge les tâches à accomplir en amont de votre installation…

ENTREPRENDRE

Nous mettons notre connaissance du terrain au service des « expats » et des investisseurs…

EN SAVOIR +

 

Vivre au Portugal, c’est bénéficier d’un confort de vie, d’une fiscalité avantageuse et d’un contexte immobilier favorable. Alors franchissez le pas !

25 juin 2018

De nouvelles mesures politiques d’habitation favorables aux propriétaires

    Le gouvernement portugais vient d’approuver une série de mesures destinées à protéger les familles exposées à la crise du logement au Portugal. Certains médias portugais épinglent ce qui, selon eux, serait « un cadeau fiscal fait aux propriétaires. »

    Destinées à les protéger des expulsions et à faciliter l’accès à un logement aux classes moyennes, les nouvelles mesures annoncées concernent actuellement près de 26 000 familles. Un chiffre en constante évolution qui témoigne de l’impossibilité pour un nombre grandissant à se maintenir en milieu urbain du fait des loyers devenus inaccessibles pour elles.

    Selon Miguel Coelho, élu municipal, dans les colonnes de l’hebdomadaire Sol, près de 2 000 familles ont dû ainsi quitter le centre historique de Lisbonne sous une pression immobilière conduisant la désertification de certains des quartiers les plus touristiques. Un constat qui a conduit l’exécutif à légiférer pour enrayer l’exode urbain. A titre d’exemple, peut-on lire sur le site de la radio TSF, les propriétaires qui proposeront « un contrat de location d’une durée minimale de trois ans » avec un loyer accessible, c’est-à-dire « au maximum 80 % de la valeur de référence du marché (…) bénéficieront d’une exemption totale d’impôts sur les rentes ».

    Par loyer accessible, le gouvernement entend un loyer de 900 euros pour un T2 à Porto, ou de 1 050 euros pour un logement équivalent à Lisbonne. Le salaire médian étant de 856 euros au Portugal, il est possible d’en déduire que les seuls gagnants dans cette opération en forme de « cadeau fiscal », seront effectivement les propriétaires. Une occasion de plus donnée aux candidats potentiels à l’installation au Portugal et notamment à Porto, d’investir dans le secteur de l’immobilier !