des raisons pour ne pas avoir envie d’aller vivre… ailleurs !

Une qualité de vie reconnue, appréciée et… primée

Le Portugal, désigné comme meilleure destination européenne et mondiale de golf du monde aux World Golf Awards pour la 4e année consécutive en 2017.

En 2018, le Portugal pourrait avoir un total de 23 restaurants récompensés par 28 étoiles Michelin. Gastronomes à vos fourchettes !

En 2017, trois nouvelles villes portugaises ont rejoint le Réseau des villes créatives de l’UNESCO. Amarante a été identifiée comme une ville créative de la musique et Barcelos est la première ville portugaise dans la catégorie Artisanat et arts populaire. A la croisée entre les arts, la science et la technologie, Braga est désignée comme une ville créative de référence dans la catégorie Arts numériques.

Le Portugal a remporté le prix de la meilleure destination touristique en Europe lors de la dernière édition des World Travel Awards dont la cérémonie s’est déroulée à Saint-Pétersbourg, en Russie. Rien que dans l’année 2017, le Portugal a reçu plus de 2 300 prix et distinctions confirmant ainsi son statut de destination de qualité.

Une gastronomie associant, couleurs, saveurs & épices

Au Portugal, manger est un acte associant partage, générosité et convivialité. Des valeurs qui font écho à notre culture gastronomique française. Toutefois, bien que certaines associations de saveurs peuvent étonner, une seule attitude est à adopter : gouter !

Les plats portugais associent des épices telles le paprika, la cannelle et bien d’autres à des ingrédients parfois surprenants comme la morue. Cette dernière est d’ailleurs présente dans une grande variété de plats, comme ce « gâteau », le Bacalao Ze do Pipo, cuit au four, confectionné avec du lait, de la purée de pommes de terre et de… la mayonnaise !

La ville de Porto compte aussi parmi ses autres spécialités les fruits de mer : poissons, sardines, poulpe mais également les Tripas à Moda do Porto, en fait un ragoût composé de restes de viande de haute qualité (jambon, saucisse, veau, poulet), le tout mélangé avec des haricots et servi avec du riz en accompagnement.

Inspiré de notre croque-monsieur français, La Francesinha (la petite française) est un plat typique de Porto, à découvrir (à défaut de parvenir à le finir !) absolument. Il se présente sous la forme d’un gros sandwich à base de pain de mie garni de linguiça (saucisses portugaises), de saucisses fraîches, de viande de bœuf et de jambon. Le tout recouvert de fromage fondant est d’une sauce à base de tomate, bière, vin de Porto et d’Harissa (juste une lichette !). Servi accompagné le plus souvent de frites, cet « en cas » digne de Gargantua n’a rien de diététique, il faut bien l’avouer. Il se révèle néanmoins diablement bon. Il est à noter (au cas ou…) que ce sandwich peut être servi avec un œuf au plat posé dessus.

Le Queijo da Serra da Estrela est un des meilleurs fromages du Portugal. Il bénéficie d’une AOP. Sous sa croûte épaisse, son cœur coulant se déguste à la petite cuillère, accompagné d’une large tartine de bon pain. Un vrai must question saveur !

Les charcuteries portugaises sont d’excellente qualité au Portugal., comme le Chouriços (chorizo) ou encore le Presunto, grand jambon cru. A tester, le Cabrito assado (chevreau rôti) comme l’Arroz de Sarrabulho, un plat traditionnel à base de porc, de boudin noir et de tripes, accompagné de riz au sang.

A base de chou portugais, de pommes de terre et de chouriço, la Caldo verde (bouillon vert) se taille une popularité nationale. Cette petite soupe se révèle tout simplement exquise. Y plonger sa cuillère sans la moindre hésitation.

Porto et la région du Douro sont les fiefs des vins de Porto. Les nombreuses caves à visiter donnent l’occasion de déguster différentes cuvées. Avec modération comme il se doit ! Produit dans la région de Minho (Nord-ouest du Portugal), le Vinho verde (vin vert) doit son nom au fait qu’il est consommé jeune et frais. Il se trouve dans les trois couleurs : rouge, blanc et rosé.

Les habitants de Porto sont de gros consommateurs de pasteis de nata, de petites tartes à la crème, comme les caramujo. La ville compte beaucoup de pâtisseries proposant aussi des éclairs avec un choix de parfums impressionnant, bien plus important qu’en France ! Le arroz doce est une variante du riz au lait, avec plus d’œufs et de la cannelle et les doces conventuais, petits gâteaux aux amandes très sucrés servent d’excuse à une pause gourmande.

Soleil, proximité géographique, sécurité, pouvoir d’achat accru

Un ensoleillement au… zénith ! Avec 300 jours de soleil par an, difficile de trouver destination plus paradisiaque, qu’il est possible de rallier après (seulement) 1h30 d’un vol Paris-Porto. Dans une vision plus générale, l’excellence des liaisons aériennes se confirme avec 420 vols hebdomadaires, via le Portugal, proposés au départ de 23 villes de France.

Dans le contexte post-attentat anxiogène latent désormais sur le territoire français,  un sentiment de sécurité règne au Portugal, en accord avec la grande qualité de vie rencontrée dans ce pays. Autre gain pour les « expats », cette fois sur le plan de leur pouvoir d’achat qui croit dans une fourchette de + 20 à 35 %.